Le thuya pas très écologique ?

Avant de m’intéresse au jardin écologique j’étais plutôt du genre à faire de belles plates-bandes bien délimitées, à chasser les mauvaises herbes rêvant à un green parfait, à ramasser la moindre feuille qui venait à tomber bref je souhaitais avoir le jardin telle qu’on le vend sur les sac de gazons. Avec le temps, après quelques lectures et certaines rencontres je réalise oh combien un tel jardin est néfaste pour la nature et combien j’ai pu gâcher d’agent en achetant ces produits pour un “gazon parfait” et “un rosier sans pucerons”….

J’ai accumulé les mauvaises pratiques alors maintenant je me rattrape très largement en m’intéressant au jardin bio.

J’ai découvert récemment que le thuya que je détestais et que je déteste toujours n’était pas le meilleur arbuste dans un jardin durable:

En plus d’acidifier la terre il l’épuise puisque ses feuilles ne se dégradent pas. En plus je trouve que cela sent mauvais et attrape souvent des maladies. Le bupreste reste le seul insecte à bénéficier de ces affreuses haies.

bupreste