Purin d'ortie : le débat

Le 6 janvier 2006 une loi d’orientation de l’agriculture vient à considèrer comme produit phytosanitaire toute préparation destinée à protéger des cultures. Les produits reconnus comme tels étaient alors interdits à la commercialisation s’ils n’étaient pas agréés. Il en va de même pour la recommandation de ces produits. Ainsi les recettes de grand-mère et autres conseils destinés à faire un bon purin d’ortie devenaient interdits au même titre que les pires pesticides fabriqués de manière industrielle. Avec cette nouvelle loi le petit jardinier était donc dans l’illégalité. Finalement ces préparations traditionnelles n’auront pas à être homologuées mais feront l’objet d’une procédure simplifiée (qui n’a pas encore vu le jour à cette date)grâce à une loi du 30 décembre 2006.

Document sans nom