Entretenir un tas de compost

  • Le couverture du tas de compost

Une fois que le tas de compost établi a fermentation douce et régu­lière que l'on souhaite obtenir ne se produira que s'il est recouvert d'une « peau » qui le protège et l'enveloppe tout en laissant passer l'air.

La couverture peut être réalisée avec de la terre, de la paille, des fanes de pommes de terre, des brancha­ges, ou un autre matériau.

  • Le retournement du tas

On ne peut obtenir un compost mûr que par retournement. On l'opère normalement 4 è 6 semai­nes après que le tas soit terminé. Il faut veiller è bien mélanger è nouveau les matériaux. Les cou­ches périphériques seront mises à l'intérieur et vice-versa. En cas da besoin, on effectuera des apports complémentaires pour obtenir l'humidité et la température sou­haitées. On pourra effectuer un nouvel apport d'activateur, et on n'oubliera pas de recouvrir soi­gneusement la tas.







Document sans nom