Lombricomposteur

Résultat du concours “envie de lombricomposter”

Suite et fin de notre concours !

C’est Julien d’Ecologeek qui remporte ce concours.

Nous allons donc emballer ces charmants vers à lombricompost et lui faire parvenir d’ici peu. Il nous faut juste un peu de temps pour savoir comment les faire voyager dans de bonnes conditions.

Félicitations à lui et merci encore à tous les participantes et participants.

By |2009-12-06T16:00:44+00:00December 6th, 2009|Lombricomposteur|0 Comments

Le lombricomposteur monte d’un cran

Bien que digérés par les lombrics, les épluchures et autres “déchets” de cuisine contenus dans le bac supérieur commençaient à devenir trop nombreux. J’ai donc fabriqué un nouveau bac supérieur (le précédent bac supérieur devenant donc un bac central). Pour faire ce bac supérieur j’ai simplement fait beaucoup de trous avec une mèche de 5mm et un espacement de 10mm (cela permet à l’eau de bien s’évacuer et aux vers de pouvoir monter chercher les épluchures fraiches).

Les déchets sont maintenant déposés dans ce nouveau bac, les vers ont senti la nourriture fraiche et sont remontés pour s’alimenter. Comme on peut le voir sur les photos de nombreux vers restent encore dans le bac central qui contient encore des déchets non décomposés (des coquilles d’œufs notamment que je n’avais pas bien écrasées).

Mis à part les coquilles, les autres déchets sont bien décomposés puisqu’on ne voit à présent qu’une matière brune (le précieux lombricompost).

J’attends encore que tous les vers soient remontés pour pouvoir le récupérer.

J’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de vers et qu’ils sont beaucoup plus vifs qu’avant. Je me demande si je ne devrais pas enlever des vers pour éviter la surpopulation.

Lors de l’ajout du nouveau bac j’ai simplement ajouté un peu d’eau pendant quelques jours, les déchets n’étaient pas encore très nombreux et s’asséchaient vite. J’ai également ajouté des morceaux de papiers récupérés dans un destructeur de documents pour faire une litière temporaire.

Mis à part ces quelques manipulations, depuis de nombreux mois maintenant nous ne faisons qu’apporter régulièrement des déchets.

Pendant les vacances (un peu plus d’une dizaine de jours) tout s’est bien passé sans que personne n’intervienne. Malgré les degrés supplémentaires dans la cave il n’y a pas eu d’odeurs particulières.

Bref ce lombricompostage est un vrai succès !

By |2009-10-24T21:05:19+00:00October 24th, 2009|Compostage en appartement, Lombricomposteur|0 Comments

Thé de compost

Le lombricompostage ou vermicompostage a pour avantage de produire un jus ou thé de compost.

Une fois dilué à 10% avec de l’eau celà constitue un excellent fertilisant pour les plantes vertes.

J’ai testé sur mes plants de tomate et les pois de senteur. Je vous laisse juger avec les photos ci-dessous.

Cela vaut largement les engrais chimiques !

Le thé de compost est de couleur brune, quelques œufs d’insectes blancs non identifiés flottent à la surface. Pour bien faire il aurait fallu filtrer le thé de compost.

J’ai aussi utilisé le jus de compost dilué en pulvérisation comme pour le purin d’ortie mais avec le recul je ne sais pas si cela est très utile.

Thé de compost

Thé de compost pulvérisé

Pois de senteurPois de senteur et son fil magique


By |2009-07-10T14:41:36+00:00July 10th, 2009|Lombricomposteur, Uncategorized|0 Comments

De nouveaux lombrics dans le lombricomposteur

Le lombricomposteur continue à bien évoluer. Des oeufs de lombrics ont fait leur apparition un peu partout. Je pensais les confondres avec des graines non germées ou des petites boules d’engrais qui aurait pu venir du compost ou de terres ramenées, mais non il s’agit bien d’oeufs de lombrics !!!

De couleur jaunâtre, ils deviennent de plus en plus foncés jusqu’à éclosion. D’après mes lectures tous ne vont pas éclore mais on devrait avoir de jeunes lombrics d’ici quelques semaines.

Voici une photo de mon lombricomposteur, les oeufs de lombrics sont visibles encerclés en rouge:

oeufs-lombrics.jpg

By |2009-03-27T10:43:12+00:00March 27th, 2009|Lombricomposteur|0 Comments

De mauvaises odeurs dans mon lombricomposteur ?

Au bout d’une semaine des mauvaises odeurs sont apparues. La cause de ce problème venait d’une mauvaise aération. Les trous du bac contenant mes déchets étaient trop espacés et pas assez nombreux, j’ai donc fait plus de trous avec environ un trou tous les 0,5 cm. J’ai également agrandi les trous sur les côtés de mon bac.

Pour faire ces travaux j’ai du transvaser temporairement mes déchets dans un autre bac ce qui a permis de brasser et d’aérer la tas comme on brasserait un tas de compost.

Enfin, une fois mon bac suffisamment troué  j’ai rajouté au fond de mon bac une litière composée de filaments de papiers récupérés dans un destructeur de documents dans des bureaux . Contrairement au papier journal déchiré ces filaments sont volumineux et évitent au papier de se tasser formant ainsi une couche compacte. J’ai posé mes déchets sur cette litière puis j’ai encore rajouté des filaments de papier sur le dessus.

A présent les mauvaises odeurs sont mois présentes.

Je remercie Joseph dont je vous invite à découvrir les étapes de fabrication de son lombricomposteur très bien fini, ci-dessous quelques photos.

Ci-dessous des photos de mon lombricomposteur:

By |2009-02-28T18:25:01+00:00February 28th, 2009|Lombricomposteur|0 Comments

Un nouveau lombricomposteur

Je n’ai pas eu trop le temps de poster ces derniers temps mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas continué à composter ou plutôt à lombricomposter.

Un an après avoir tenté de faire mon premier lombricomposteur je renouvelle à présent l’expérience.

Plutôt que d’acheter un lombricomposteur j’ai choisi de le fabriquer moi même. On en trouve en vente sur différents sites mais le mois cher est à 100 euros sans les vers !

J’ai donc acheté 3 bacs en plastique que j’ai troué avec une perceuse.

Pour conserver une bonne humidité j’ai également acheté des tapis composés de chanvres et de lin que je dispose sur mes déchets, ça protège aussi les lombrics de la lumière.

Pour les vers c’est un peu cher puisqu’il vous faudra débourser 36,50€ pour 500 grammes. Avant de vous lancer je vous conseille d’en parler dans votre entourage, si quelqu’un a un lombricomposteur il peut vous en donner, ils se reproduisent rapidement apparemment.

Je vous recommande le site Vers la Terre ils sont disponibles pour vous conseiller par téléphone (cet article n’est pas un article sponsorisé je vous rassure).

Je n’ai pas mis de fibres de coco car j’ai fait ma litière en déchirant du papier journal et du carton (non coloré pour ne pas être toxique pour les vers).

Après une semaine des mauvaises odeurs sont apparues. Ceci était du à une mauvaise aération et une mauvaise utilisation des tapis d’humidité. Le tapis que vous voyez sur les photos ci-dessous doit-être disposé sur le dessus des déchets et non au fond.

A présent plus de mauvaises odeurs et des déchets qui disparaissent petit à petit pour générer du bon lombricompost que je mettrai bientôt dans mes plantes vertes.

By |2009-02-16T14:35:25+00:00February 16th, 2009|Lombricomposteur, Uncategorized|13 Comments