Ayant à présent obtenu mon BTS Aménagements paysagers je tenais à écrire quelques lignes au sujet de la formation que j’ai suivi car cela peut servir à d’autres.

Après avoir travaillé pour un site internet pendant quelques années, un bilan de compétence, mené en parallèle de mon ancien travail, m’a permis de confirmer mon intérêt pour le jardinage et plus précisément pour le métier de paysagiste.
J’ai donc commencé à rechercher des formations à distance pour pouvoir continuer à travailler en parallèle. Pas facile de s’y retrouver parmi les différents établissements. En tout j’ai contacté deux écoles: l’École chez soi à Paris puis l’École Supérieur d’Agriculture, plus communément appelé ESA à Angers. Au final j’ai choisi l’ESA et je ne le regrette pas.

L’ESA dispose d’une formation à distance, le CERCA. L’organisation est la suivante: en début d’année on vous envoie un joli paquet avec tous les cours de l’année et à vous ensuite de vous motiver pour étudier dans votre coin. Vous avez des devoirs à rendre à vos professeurs par courrier et vous recevez ensuite les corrigés chez vous. Une fois par trimestre environ vous devez vous rendre à Angers pour une semaine de cours. Ce n’est pas obligatoire mais je vous le conseille car cela permet de remotiver et de voir les autres étudiants qui comme vous étudient à distance.

Il y a plusieurs difficultés à étudier à distance. Il faut rester motiver et ne pas décrocher. Pour ma part j’étudiais sans avoir vraiment travaillé sur le terrain donc certains cours peuvent paraître vraiment abstraits au début. Pour cela le stage est bien utile. Il ne pas hésitez non plus à aller visiter des fournisseurs de matériaux et des jardins.

Les cours qui m’ont demandé beaucoup de temps sont la biologie végétale car j’avais un bac ES (Eco) et je n’avais pas fait de biologie depuis la 1ère. La reconnaissance des végétaux est importante aussi. Je me rends compte qu’en deux ans j’ai appris à mémoriser pas mal de végétaux alors qu’au début ça semble assez fastidieux…Pour celà il ne faut pas hésitez à aller visiter des jardins, des serres, des pépinières…

Je conseille de rentrer en contact avec d’anciens étudiants pour avoir des avis sur les formations. C’est ce qui m’a convaincu de m’inscrire au CERCA à Angers. L’Ecole chez soi permet aussi de préparer la BTS AP (Aménagements Paysagers) mais c’est bien plus cher et il y a moins de sessions de regroupement.

J’ai préparé mon BTS en 2 ans, certains ne se consacrent qu’à ça et le préparent en 1 an, d’autres choisissement de le faire en 3 ans. Tout dépend de votre profil. Dans la promo il n’y avait pas un profil identique, des jeunes, des plus vieux, des profils plus orienté “artistique” d’autres beaucoup plus techniques, c’est très hétérogène…

Un stage de 8 semaines minimum est obligatoire durant la formation, pour ma part je l’ai fait sur le terrain, j’ai ensuite fait un stage complémentaire dans un bureau d’architecte paysagiste pour parfaire ma formation.

J’ai ensuite passé mes examens en juin dernier, les épreuves écrites au lycée agricole de Dardilly et les oraux à Carpentras. On se retrouve avec des étudiants qui ont préparé l’exam à temps plein.On n’a pas la choix des centres d’examens, c’est déterminé selon son adresse postale.

Une fois le diplôme en poche il est toujours facile de dire que c’est jouable mais franchement c’est faisable. Je conseille de mettre le paquet sur les matières techniques (j’étais dispensé des matières générales (Anglais, Mathématiques, Expression…) car j’avais un autre bac+2 (DUT GEA)).

Je remercie particulièrement Denis Marché, dont les cours techniques sont intéressants et qui prépare bien à l’examen, Mariannick Fuseau, responsable de la formation et Pascale Furion, assistante pédagogique pour leur disponibilité.

 

Pour plus d’informations sur la formation BTS Aménagements Paysagers à distance