Bien que digérés par les lombrics, les épluchures et autres “déchets” de cuisine contenus dans le bac supérieur commençaient à devenir trop nombreux. J’ai donc fabriqué un nouveau bac supérieur (le précédent bac supérieur devenant donc un bac central). Pour faire ce bac supérieur j’ai simplement fait beaucoup de trous avec une mèche de 5mm et un espacement de 10mm (cela permet à l’eau de bien s’évacuer et aux vers de pouvoir monter chercher les épluchures fraiches).

Les déchets sont maintenant déposés dans ce nouveau bac, les vers ont senti la nourriture fraiche et sont remontés pour s’alimenter. Comme on peut le voir sur les photos de nombreux vers restent encore dans le bac central qui contient encore des déchets non décomposés (des coquilles d’œufs notamment que je n’avais pas bien écrasées).

Mis à part les coquilles, les autres déchets sont bien décomposés puisqu’on ne voit à présent qu’une matière brune (le précieux lombricompost).

J’attends encore que tous les vers soient remontés pour pouvoir le récupérer.

J’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de vers et qu’ils sont beaucoup plus vifs qu’avant. Je me demande si je ne devrais pas enlever des vers pour éviter la surpopulation.

Lors de l’ajout du nouveau bac j’ai simplement ajouté un peu d’eau pendant quelques jours, les déchets n’étaient pas encore très nombreux et s’asséchaient vite. J’ai également ajouté des morceaux de papiers récupérés dans un destructeur de documents pour faire une litière temporaire.

Mis à part ces quelques manipulations, depuis de nombreux mois maintenant nous ne faisons qu’apporter régulièrement des déchets.

Pendant les vacances (un peu plus d’une dizaine de jours) tout s’est bien passé sans que personne n’intervienne. Malgré les degrés supplémentaires dans la cave il n’y a pas eu d’odeurs particulières.

Bref ce lombricompostage est un vrai succès !