Je n’ai pas eu trop le temps de poster ces derniers temps mais ce n’est pas pour autant que je n’ai pas continué à composter ou plutôt à lombricomposter.

Un an après avoir tenté de faire mon premier lombricomposteur je renouvelle à présent l’expérience.

Plutôt que d’acheter un lombricomposteur j’ai choisi de le fabriquer moi même. On en trouve en vente sur différents sites mais le mois cher est à 100 euros sans les vers !

J’ai donc acheté 3 bacs en plastique que j’ai troué avec une perceuse.

Pour conserver une bonne humidité j’ai également acheté des tapis composés de chanvres et de lin que je dispose sur mes déchets, ça protège aussi les lombrics de la lumière.

Pour les vers c’est un peu cher puisqu’il vous faudra débourser 36,50€ pour 500 grammes. Avant de vous lancer je vous conseille d’en parler dans votre entourage, si quelqu’un a un lombricomposteur il peut vous en donner, ils se reproduisent rapidement apparemment.

Je vous recommande le site Vers la Terre ils sont disponibles pour vous conseiller par téléphone (cet article n’est pas un article sponsorisé je vous rassure).

Je n’ai pas mis de fibres de coco car j’ai fait ma litière en déchirant du papier journal et du carton (non coloré pour ne pas être toxique pour les vers).

Après une semaine des mauvaises odeurs sont apparues. Ceci était du à une mauvaise aération et une mauvaise utilisation des tapis d’humidité. Le tapis que vous voyez sur les photos ci-dessous doit-être disposé sur le dessus des déchets et non au fond.

A présent plus de mauvaises odeurs et des déchets qui disparaissent petit à petit pour générer du bon lombricompost que je mettrai bientôt dans mes plantes vertes.