A voir un tas de compost on ne se doute pas de toute la vie microbienne qu’il peut renfermer. Les êtres-vivant qui séjournent dans votre compost en cours de formation sont nombreux:

  • Les bactéries: Elles se comptent en milliard dans les sols riches. Pour favoriser leur dissémination mieux vaut brasser régulièrement votre compost. Pour bien coloniser vos déchets végétaux elles ont besoin d’air (elles sont aérobies) et d’une humidité suffisante.

bactéries

  • Les champignons: Prédominants les tas de déchets secs ou mal mélangés, ils vont absorber les substances antibiotiques.


  • Les nématodes: petits vers de mesurant moins de 1mm, les tissus de végétaux morts constituent leurs principales nourriture.

nematode

  • Les cloportes: vous pouvez en apercevoir facilement sous vos pierres ou sous des morceaux de bois. En désintégrant les matières grossières ils facilitent le travail de digestion repris ensuite par les autres ouvriers.

Cloportes

  • Les mollusques: Appréciant l’humidité de votre composteur, ils vont participer à la dégradation des différents végétaux.
  • Les enchytréides: Leur longueur varie de 1 à 5 mm ils sont les prédateurs féroces des feuilles mortes. Acteurs idéals pour la formation d’un terreau de feuilles ils résistent au froid et à l’acidité mais n’apprécient guère les milieux secs.
  • Les acariens: De forme ronde, de couleur rouge et dotés de huit pattes ils vont consommer les levures générées par la fermentation de votre compost.

acarien

  • Les mille-pattes: comme pour d’autres insectes constituant l’équipe de choc de votre compost, ils morcèlent les “gros” déchets facilitant la digestion par les autres organismes.

Mille-pattes

  • Les vers rouges: Appelés aussi Eisenia fetida les vers rouge de fumier vont ingérer la matière fraiche qui une fois digérée ensemencera votre tas de compost.