Le compost issu des ordures ménagères de nos amis vendéens était utilisé jusqu’à présent par les agriculteurs. Suite à la découverte de métaux lourds et de particules de plastiques la chambre d’agriculture a décidé de ne plus utiliser le compost jugé de qualité insuffisante. Le compostage par les particuliers serait-il négligé ? La faute à Trivalis en charge du traitement ? Didier Thiétry son directeur reconnaît que la qualité du compost provenant de ses anciennes usines est moindre. Espérons donc que tout celà se modernise et que les particuliers premiers acteurs dans ce processus de compostage n’introduisent plus de matières autre que végétales.

Source utilisée: Ouest France