Habitant quelque temps en appartement, je m’essaie au lombricompostage. J’ai récupéré une veille jardinière dans laquelle j’ai mis quelques vers achetés au magasin de pêche du coin. J’ai attendu un petit moment que mes déchets de cuisine commencent à pourrir un peu avant de les mettre dans mon lombricomposteur. A celà j’ai ajouté un peu de terre et du marc de café dont les vers raffolent. Pour l’instant ça ne bouge pas trop, le froid est revenu et du coup les vers se réfugient tous les uns contre les autres dans le fond du bac. J’attends donc que ça se réchauffe pour qu’ils commencent à se mettre au boulot. A suivre donc, je préfère une solution maison, j’ai regardé un peu sur le web et les lombricomposteurs atteignent vite des prix hallucinants ! Celui dont on entend parler le plus: Can-O-Worms est accessible à compter de 178 euros ! Ecolo certes mais pas très écono..mique.