Les cafetières Nespresso sont partout. Inventé par Nestlé, je suis étonné que cette multinationale suisse et plus précisément du canton de Vaud au bord du lac Léman, n’ait pas pensé à un système plus écologique. En effet qui de nous tous va, une fois la capsule Nespresso utilisée, s’embêter à enlever le café contenu à l’intérieur pour pouvoir mettre le café d’un côté (au compost par exemple 😉 et l’alu ailleurs ? Pas grand monde. La Suisse habitué à recycler et chez qui les bacs à compost individuels ont fait leur apparition depuis longtemps… En tant qu’amateur de café je suis le premier à les utiliser mais aussi un des seuls à les ouvrir pour récupérer le café et le mettre dans mon bac à compost. Senseo de son côté présente des dosettes contenus dans un filtre papier (type sachet de thé). Il faudrait se renseigner sur le type de papier utilisé mais il est peut être possible de le jeter directement dans son tas de compost, à voir… en attendant je continue d’utiliser ma cafetière italienne avant tout. Qu’en pensez-vous ?